top of page

Expérimentations
Recherche-Création & Recherche-action

extrapole se projette aujourd’hui comme un espace de recherche et développement mutualisé. Au service d'une valorisation des pratiques artistiques, s'attachant aux modes d'interactions sociales et politiques qu'elles produisent, nous initions des expérimentations et des recherches-actions transdisciplinaires.

Ces expériences sont l’occasion de créer les conditions de l’expérimentation avec des partenaires issu·e·s d'un réseau national, européen et international et d’envisager une continuité et une durabilité d’action quitte à la transformer. Les recherches-actions se déplient dans le cadre d'études, d'enquêtes, de concertations, ou d'appels à participation et proposent des modes de restitutions sensibles.

Notre laboratoire est ouvert à tous types d'acteur·rice·s intéréssé·e·s par les dimensions culturelles et artistiques. Nous cherchons à mettre en place des collaborations horizontales reposant sur la co-construction et l'élaboration dans le temps. Notre approche tend à rassembler, documenter, préserver et renouveler la plus grande diversité de regards possibles posés sur les pratiques artistiques et culturelles tout en faisant advenir de nouveaux modes d’agir.

Art & Vulnérabilité - Extrapole / Kdac (2022-2024)

kdca2.jpg

Le projets de recherche Arts et Vulnérabilités a été initié par Agnes Henry et Claire Moryang.

Il est mené de concert par Agnès Henry, Claire Moryang, Isabelle GInot (Université Paris 8/ AIME ), Claire Sung (PD), Jaeri Kim (Dramaturge) Kyung Ae Ro (Chorégraphe) Laumkon (Jee Song, Qrator) Seunghyun Moon (Artiste), Yoonjung Lee (Chorégraphe), Myungjin Huh (Critique de danse) Eunsook Jo (Assistant·e de Seunghyun Moon), Sehyung Oh (KDAC), Yusung Lee (KDAC), Yoonsook Yi (Staffseoul), Yoojin Na (Staffseoul) Younglim Kim (Staffseoul).

Un premier séminaire s’est déroulé à Seoul en 2023

Quo Vadis – Mémoire(s) au présent

Programme annuel d’accompagnement à la création via de la recherche-action

 

La démarche coopérative sera le cadre expérimental pour accueillir un laboratoire de poïétique collectif

 

Accompagnement sur mesure de cinq projets de création en arts vivants

Conception et direction artistique, Sarah Di Bella

Quo Vadis Image intro_edited.jpg

Practicing Democracy (2019-2022)

th_edited_edited.jpg

Practicing Democracy est le premier volet d’un projet piloté par extrapole, une recherche-action itinérante, ciblée sur les fabriques de la démocratie en Europe.

Le projet pose le cadre d’une action multilatérale et combine trois champs d’intervention :

  • l'observation d'initiatives stimulant l’exercice démocratique et ses modes d’appropriation ;

  • l'invention de stratégies collaboratives et contributives par l'atelier artistique ;

  • la spéculation sur les modes de co-construction d'espaces de démocraties directes.

Étude exploratoire pour un espace mutualisé
de recherche et développement
Art & Société (2017-2019)

Initiée en 2017, cette étude de préfiguration

s’est terminée au premier trimestre 2019.

Ce volet d’étude « art et société » entendait observer le renouvellement des contextes de la création artistique en France et dans certains pays européens.

Cette recherche-action s'est focalisée sur la transformation des écosystèmes de production et le renouvellement des objets de travail des acteur·rice·s. Nous nous sommes également concentrées sur l'émergence de nouveaux modes d’organisation et d’intervention défendus par certain·e·s opérateur·rice·s intervenant sur plusieurs champs disciplinaires.

Cette étude a été soutenue par le Fsir (Fond de Soutien à l’Innovation et à la Recherche de l’agence culturelle Île-de-France, Arcadi), et le programme Europe Créative.

carte-touriste-paris.jpg

N.O.W – New Open Working process for the performing arts (2014-2017)

IMG_0044.JPG

N.O.W est un projet de coopération européenne impulsé et encadré par extrapole de 2014 à 2017. Huit partenaires ont initié une recherche en situation d’expérimentation quant à leur pratique d'accompagnement et de médiation artistique. 

 

N.O.W s’est articulé autour de :

 - 4 laboratoires thématiques ;

 - 16 sessions de travail itinérantes ;

 - 13 partenaires européens et internationaux.

Ce projet a permis aux partenaires d’engager des collaborations entre pairs et d’opérer un retour critique quant à leurs pratiques de production dans les arts vivants.

N.O.W s’est appuyé sur une méthode de recherche-action avec la volonté de rassembler et de relayer des savoirs et des savoir-faire diversifiés.

Saloon(s) - (2015-2017)

Démarré à Paris puis exporté au Japon et en Corée, ce cycle de rencontres avait pour but d’impulser une dynamique d’échanges trans-sectoriels et de connecter diver·se·s acteur·rice·s autour de problématiques communes. 

 

Dans un cadre informel mais balisé, ce dispositif a été conçu pour faciliter la rencontre et le dialogue entre des personnes provenant d’environnements socio-professionnels et/ou culturels distincts et souvent étrangers les uns aux autres.

 

Il favorisait l’échange et le partage d’expériences entre les participant·e·s tout en proposant une restitution collective pour des personnes extérieures intéressées par la thématique.

SALOON TOKYO #1.bmp
bottom of page