top of page

Accompagnements
& développements

Nous soutenons les monteur·se·s de projets culturels dans le développement et la mise en œuvre de leurs actions, grâce à une méthodologie de travail collégiale et prospective. 

Elle prend forme par :

  • la mise en œuvre d'une méthode active de développement inscrite dans une politique de coopération ;

  • la co-construction d'un diagnostic autour d’une problématique donnée et spécifique avec parfois le recours à un protocole d’enquête ;

  • la projection et la construction de partenariats nationaux et transnationaux adaptés à l'ambition des processus visés ;

  • la création d'un cadre de réajustement permanent pour une inscription durable du projet dans son contexte social, économique et environnemental.

Notre offre d'accompagnement s’adresse aux artistes, aux opérateur·rice·s culturel·le·s, éducatif·ve·s ou sociaux·ales, aux chercheur·se·s, ou à toute personne qui souhaite investiguer de nouvelles modalités de création.

Cartographies de nouveaux mondes – Explorer la création artistique

Shémas, cartographie

Pilotage sur mesure par Sarah Di Bella - historienne des spectacles et dramaturg

 

À partir d’une idée de projet, je propose comme tout premier geste un jeu cartographique en trois étapes.

  • Cartographie(s) pour un imaginaire collectif en déplacement – L’éclosion du projet 

  • Tensions entre carte(s) et territoire – Encadrement de la recherche artistique et critique

  • De la carte à la création – Écritures et épreuves de la mise en forme

Mémoire(s) à l’œuvre – Explorer la création artistique

Pilotage sur mesure par Sarah Di Bella - historienne des spectacles et dramaturg

 

Il nous importe d’affirmer que tout geste à visée esthétique est le résultat d’une nuée de migrations et de métissages – de formes, de langues, de récits qui constituent une mémoire matérielle et partagée.

  • La mémoire engagée à l’épreuve – L’éclosion du projet 

  • Mémoire égal force au présent – Encadrement de la recherche artistique et critique

  • Mémoire poétique à l’œuvre – De l’image au geste

Bulles, apné, art, photo

KDAC : Korean Disability Arts & Culture Center - Seoul (2020-23)

MODU.jpg

Depuis 2019, dans le cadre d’un partenariat avec le Kdac (Korean Disability Arts and Culture Center) extrapole a la charge du programme artistique européen et français du théâtre MODU et des différents outils à disposition (festivals, saisons) pour l’Europe et la France et du programme de recherche « arts and vulnerability », mené avec Agnès Henry et Isabelle Ginot, toutes les deux rattachées à l’Université Paris 8.

Le Kdac (opérateur du ministère de la Culture autour des questions d’accessibilité à la pratique artistique pour les communautés dites minoritaires et en particulier les personnes en situation de handicap, dispose de plusieurs outils (saisons théâtrales, évènements, festivals) pour mettre en place des programmes de coopération interculturelle et trans pratiques, au-delà de la simple diffusion des pièces. Par cette mission extrapole tisse un réseau de partenaires à même de mener des échanges interculturels, transectoriels et trans-pratiques.

La Certification pour une capacité d’innovation culturelle et sociale européenne ( 2019-2020)

La Certification pour une capacité d’innovation culturelle et sociale européenne est un dispositif d'appui et de valorisation de parcours et de trajectoires professionnelles et personnelles.

Initié par le Relais Culture Europe en 2019

extrapole a conçu le prototypage et assuré  l'accompagnement des candidat·e·s, et coordonné  les sessions d’évaluation de la Certification 2019 et 2020.

 Le processus de certification avait initialement  pour but d’entériner des savoir-faire, des méthodes et compétences acquises dans les projets d'innovation et de coopération culturelle, (non reconnus jusque-là par aucun titre) . Il a permis  de réfléchir à comment activer les ressources dont chacun dispose, lesquelles ne sont pas forcément conscientiser au vu des procédés d’évaluation en vigueur dans les milieux artistiques et plus largement  culturels afin   d'imaginer de nouveaux possibles et des nouvelles trajectoires . 

IMG_6361_edited.jpg

L'École des actes - théâtre de la Commune  (2019-2021)

grande-salle1©Willy-Vainqueur-1-505x350L

Le Théâtre de La Commune, l' École des Actes, et extrapole  ont conçu ensemble une action de coopération à l'échelle européenne.

Cette collaboration s’est appuyée sur deux projets phares :

- le développement d’un projet de coopération européenne en lien avec les activités du Théâtre de La Commune et de l’École des Actes, autour du motif de "l'institution fantastique";

- une commande dans le cadre du projet Practicing Democracy (mené par extrapole), assurée par trois étudiants du programme SPEAP de Sciences Po Paris en 2019-2020, prenant pour terrain L'Ecole des actes.

Programmes pédagogiques (2015-2020)

Depuis 2015, extrapole a initié et facilité la mise en œuvre d’une série d’ateliers-laboratoires, dédiés aux étudiant·e·s. du master PCAI  (Projet Culturel et Artistique International) et de l' EUR-ArTeC de l'université Paris 8, dans le cadre du programme CréaTIC, et des «Initiatives d'excellence en matière de formation innovante».

IMG_2077.JPG

Maguy Marin (2007 - aujourd'hui)

MAGUY-MARIN.jpg

Nous travaillons avec l’artiste Maguy Marin qui déploie son action sur des fronts multiples, notamment à travers la Compagnie Maguy Marin et le centre d'art Ramdam.

 

extrapole est depuis 2006 producteur délégué des pièces de Maguy Marin créées hors du cadre des productions de la Compagnie et notamment  Cap au pire , ça quand même et Singspiele .

bottom of page