N.O.W - New Open Working process for the performing arts

La visée principale de l 'initiative  N.O.W  a été de poser les bases d’un pôle de compétences transnational  pour les arts vivants, en créant un processus de travail ouvert et prospectif,  dont les modalités reposaient sur la collégialité, la coopération et la contribution.  
L’ambition du projet a été de créer les conditions pour :

:

  •         Mutualiser la réflexion et répondre de façon pragmatique aux nouveaux enjeux de transformation du secteur et de            son adresse au public

  •         Expérimenter ensemble ce qui pourrait être le germe d’outils innovants de développement et d’accompagnement

  •         Créer les cadres et les méthodes autour d’espaces de prospective empiriques et d’expérimentation à petite échelle

  •         Inventer dans nos outils, pour générer d’autres formats de travail et de collaboration

  •         Structurer une démarche de recherche et de coopération.

 

Mise en œuvre, processus de travail et modalités


Le projet s’est articulé autour de 4 laboratoires thématiques et 16 sessions de travail itinérantes organisées par chacun des partenaires, dans leurs pays et contextes respectifs.

Le processus a été conçu en deux phases:
 

La phase 1 (années 2015‐2016) a été consacrée à structurer le groupe et les échanges, rassembler et organiser les contenus, mettre en œuvre les expérimentations des 4 laboratoires du projet et coordonner les initiatives.
La phase 2 (année 2017) a été dédiée à la suite de l’implémentation des activités, l’analyse et la restitution des recherches et des expérimentations, à l’exploitation et la dissémination des résultats et l’articulation vers de futurs projets.

LABS, sessions de travail & rencontres
 

A partir des contextes et des pratiques de chacun, nous avons imaginé un protocole, qui a pris la forme d’une recherche -action articulée autour de 4 laboratoires :
LAB 1 - Vers  un renforcement des compétences ;  un espace de réflexion collaboratif et prospectif sur nos métiers de médiation et d’accompagnement
 LAB 2 - Accompagnement et modalités partenariales : un dispositif d’accompagnement en réseau menés avec 4 artistes ou groupes artistiques sur une durée d’1 an et demie
LAB 3 - La commande : un outil innovant de production? co- écriture des partenaires d'un processus de commande  et suivi de sa mise en place  
LAB 4 - La  restitution du processus créatif : des outils de médiation renouvelés; collecte de bonnes pratiques et d’outils de médiation numérique 

Les résultats et les productions de ces 4 labs:
LAB 1
 Une formation collective et un processus de travail renforçant les compétences et capacités des participants
> Un rapport pour tracer et conclure le processus de travail.


LAB 2
Une mise en réseau collaborative et la réalisation d’expérimentations pour faire évoluer le travail artistique et la projection des parcours des artistes à travers un accompagnement  collectif, à géométrie variable, impliquant l’élaboration de stratégies économiques et territoriales en vue d’une durabilité de leur pratique privilégiant une pratique durable ?.

Les 5 artistes qui ont participé au laboratoire étaient les suivants : Sonia Gomez (ES), Leonardo Delogu (IT), Gosie Vervloessem (BE), Dance for me - Pétur Ármannsson (ICE) Brogan Davison (UK).

Un événement culturel immersif a été conçu et prototypé par les partenaires et les artistes de N.O.W.
pour la clôture du projet .  Half a House, a été accueilli dans le cadre du festival  Festival Fabbrica Europa 2017 à Florence–Il a aussi impliqué des artistes italiens locaux et des chercheurs européens.
> Une  documentation   (des écrits et 2 vidéos conçus et tournés par des étudiants du master PCAI de l’Université de Paris 8 -  un rapport, écrit par  Danae Theodoridou, chercheuse associée du projet N.O.W).

LAB 3
L’élaboration d’une commande artistique  – a été conçue, et mise en œuvre  pour donner vie au projet  “Rope, possibilities of binding” créé par Ief Spincemaille
> Une  documentation de la chercheuse  Valérie Pihet.
> Un catalogue co- écrit  par l’artiste Ief Spincemaille et Valérie Pihet.


LAB 4
Une collecte de pratique en lien à la question du développement et l’engagement des publics  – à partir d’instruments médiatiques digitaux et des expériences physiques
 

> Ce processus a généré le dessin et la conception de la plateforme The End of N.O.W 
Le but de cette plate-forme est de rafraîchir notre environnement par des espaces d'expression et de rencontres autour des pratiques culturelles co-produits par une diversité d'acteurs, opérateurs, chercheurs, des artistes, créatifs, designers...etc 

Adressée en premier lieu à des communautés d'intérêt et de travail particulières, l'ambition est d'offrir une visibilité aux projets et la possibilité d'un échange avec d'autres acteurs à travers une contribution qualitative.

Les descriptifs de projet seront présentés sous des formes spécifiques à chaque projet , et la construction d'univers singuliers.
L'utilisateur de la plate-forme, doté d'un paysage d'interconnexions vaste, sera invité à imaginer et à générer une nouvelle arborescence de connexions.
Un premier prototype de la plate-forme sera lancé en janvier 2019.

Cette expérimentation représente la continuité et la réorientation du projet de N.O.W vers une méthodologie de recherche –action et la volonté de co-produire des savoirs et de relayer des savoirs faire rattachés aux pratiques culturelles.

Résultats et devenirs au niveau européen-
 

N.O.W a permis de mettre en place une plateforme de compétences transnationale. Si les partenaires n'ont pas engagé ensemble un nouveau projet de coopération formalisé,  la plupart d'entre eux continuent à travailler et échanger dans une proximité transnationale, à mener des co-conduites de projet au niveau international.

N.O.W a également donné vie à un groupe de recherche-action transnational, engageant une partie du groupe en partenariat avec de nouveaux membres ;  une nouvelle gamme d'acteurs venant du champ des arts, des sciences humaines et sociales, des humanités numériques, des amateurs et des professionnels de secteurs d’activités divers. 

 

La préfiguration d'un laboratoire "art et société" qui donne lieu à une étude exploratoire articulée autour d'une enquête territoriale auprès de trois lieux culturels grenoblois, ainsi qu' une trentaine d' entretiens menés dans l'espace européen. 


En résonance à ce plan initial, se sont greffées :
L’organisation de présentations publiques du projet (pitch, ateliers ou tables rondes, séminaires et journées d’étude) auprès de professionnels,  d’étudiants et d’universitaires en France et en Italie, et parfois un public festivalier moins ciblé
.
Une série de rencontres pluridisciplinaires (en écho aux thématiques de travail abordées dans N.O.W) intitulées « Les Saloons » - initiée et organisée par extrapole avec le soutien de l’agence ARCADI (Agence culturelle de la Région Paris-Île‐de‐France).
Des résidences de recherche et de création artistique supplémentaires ont été proposées aux artistes par les partenaires italiens, belges et islandais. Des représentations artistiques ont eu lieu en Italie, et en Islande.