Capture-d%u2019écran-2017-12-21-à-13.46.

Loin d’être consensuel·le, extrapole privilégie l’art du désaccord. Nos méthodes d’action commune ont pour ambition de considérer une pluralité de points de vue sur un sujet donné, sans craindre la dispute. En tenant compte de nos regards opposés, nous construisons des antagonismes qui forment le lit de nos luttes et de nos engagements. Nous voyons dans le conflit un instrument du progrès. Nous pensons, avec Chantal Mouffe, que le comportement agonistique est la véritable condition d’une démocratie radicale et plurielle.

Voir :

Mouffe Chantal, Agonistique, Penser politiquement le monde, Beaux-arts de Paris éditions, Paris, 2014.

Dissensus :